À l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Interview pour l'Echo Républicain

Guillaume Lenoir est un des soixante auteurs présents à la 6e Biennale du livre de Châteaudun

 

La 6e Biennale du livre aura lieu dimanche, à l’espace Malraux, à Châteaudun. Soixante auteurs seront présents. Le Bonnevalais Guillaume Lenoir y participera pour la première fois.

 

 

Quels ouvrages présenterez-vous à la 6 e Biennale du livre ? 

Le roman historique La Marquise aux poisons, paru en avril chez Évidence Éditions, et Hartland, Les Portes de l'enfer, livre fantastique sorti le 21 octobre en version numérique. La parution en version papier est prévue en décembre. La Marquise aux poisons met en lumière le parcours de Marie-Madeleine d'Aubray, marquise de Brinvilliers, au XVII e siècle (lire notre édition du 21 mai, ndlr). Hartland, Les Portes de l'enfer se déroule dans une petite ville des États-Unis, en 1982. Un pasteur s'y installe, et des événements étranges se produisent alors, des personnes disparaissent. Les gens ne sont pas toujours ce qu'ils paraissent être (sourire).

 

Comment abordez-vous cette première participation à la Biennale du livre ?

Sereinement. La Biennale est un événement incontournable dans le Dunois pour ce qui est du nombre d'auteurs présents, de visiteurs. Et j'apprécie les échanges que l'on pourra avoir avec les lecteurs, la rencontre avec les auteurs dont certains que j'ai déjà lus. C'est le cas, par exemple, des ouvrages d'Alain Loison qui fait découvrir des histoires et lieux étonnants d'Eure-et-Loir.

 

Après un roman historique et un livre fantastique, quels sont vos projets ? 

Je suis en train de préparer Le Meurtre était presque parfait, une nouvelle de vingt pages. Écrite dans le style d'un thriller, elle fera partie d'un recueil collectif de nouvelles imaginées par plusieurs auteurs. La sortie est prévue début 2018. J'ai, également, commencé le second volet d' Hartland, Les Portes de l'enfer. L'histoire se déroulera, cette fois, à la fin des années 90.

 

Marjorie Cauchoix

 

Lien vers l'article sur le site de l'Echo Républicain.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2018 par Guillaume Lenoir

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now