ROMANS HISTORIQUES

LA MARQUISE AUX POISONS

           Disponible chez Evidence Editions, collection Electrons Libres

 

Le parcours de l'une des criminelles les plus célèbres de l'Histoire. Dévorée par son amour pour le chevalier de Sainte-Croix, Marie-Madeleine d'Aubray, marquise de Brinvilliers, mène un train de vie dispendieux. Prête à tout pour satisfaire les goûts de luxe de son amant, et manipulée par un homme sans scrupules, elle sera emportée dans un engrenage meurtrier, marquant d'un voile noir le règne du Roi Soleil.

ISBN :  979-10-348-0167-1

Date de parution originale : 26 avril 2017

Genres : Roman historique, drame.

Nombre de pages : 352

Prix : 16,00 € (broché) / 7,99 € (format Epub)

Trailer du roman
Ce qu'ils en ont pensé...

18/20 "En bref, les fans d’histoire vont adorer. Il est très bon, Guillaume Lenoir est un auteur qui a une plume faite pour l’histoire. J’ai vraiment beaucoup aimé ! J’ai hâte d’avoir un autre roman dans les mains."

"Au final, un excellent roman historique, au style addictif. Guillaume Lenoir manie les différents niveaux de langages à la perfection pour une immersion encore plus intense dans la vie de cette femme si énigmatique que fut la Marquise de Brinvilliers." 

9/10  "L'aventure m'a ravie ! L'histoire de Marie-Madeleine est relatée de façon agréable. Mêlant faits véridiques à des dialogues permettant de rendre plus réels cette dame et son entourage, l'auteur a ouvert pour moi les portes de la maison de l'empoisonneuse, m'a permis de faire un  bond dans l'Histoire." 

"Si vous aimez l'histoire, les manipulations, l'argent mais aussi un peu l'amour, ce roman est fait pour vous !

Guillaume Lenoir est un nouvel auteur que je découvre et que je ne vais plus lâcher ! Il a su me redonner l'envie de me plonger dans les sombres histoires de notre passé..." 

"Et ce que j'ai vraiment apprécié, c'est toute la richesse de ce roman. L'auteur a effectué de nombreuses recherches ( bibliographies mentionnées à la fin de cet ouvrage) pour nous retracer le plus fidèlement possible cette histoire.

 

Ce roman m'a fasciné et je le recommande vivement. Bravo Guillaume. Une très belle réussite... " 

 La critique de Jacques Chuilon

  • Ce matin-là, le Pont-Neuf grouillait de monde… » C’est un peu comme si l’on chaussait des pantoufles au coin du feu, la curiosité vous picote et les neurones s’ébrouent. Les images pittoresques se succèdent et captivent l’imaginaire. Nous sommes en 1663. Guillaume Lenoir va nous dévoiler les dessous de « L’Affaire des Poisons » qui conduisit à l’exécution de la marquise de Brinvilliers le 17 juillet 1676. Quelle est la part de l’historique et du romanesque dans les chapitres qui se succèdent à une vitesse vertigineuse, comme les pages d’un calendrier, les chiffres d’un compte-à-rebours qui remonterait puis redescendrait le temps d’H.G. Wells ? Alexandre Dumas aurait lâché : « Il est permis de violer l’Histoire, à condition de lui faire un enfant » et cette phrase, Guillaume Lenoir peut la reprendre à son compte. Comme son illustre aîné il s’est très sérieusement documenté pour que chaque rouage de la machine infernale prenne un souffle de vie. Les motivations des personnages nous apparaissent dépoussiérées. Sous la noirceur de la marquise on découvre sa faiblesse et sous la séduction de son amant bientôt obsédé par la recherche de la pierre philosophale dans son laboratoire secret d’alchimiste, la veulerie et l’ambition. Il y a quelque chose de Mme Bovary dans le personnage d’amoureuse que les soucis d’argent poussent aux pires extrémités. A propos : le style de Guillaume Lenoir ? Alerte et vif-argent, on pourrait même dire intrépide. Il y a du neuf dans ce regard qui brosse des images, campe des scènes parfaitement agencées pour compléter un puzzle, échafauder un destin. Un dosage très fin distribue à la description le strict nécessaire, au dialogue ce qu’on lui doit de clarté et de vie, à l’action ce qu’on en attend pour tourner les pages. On suit l’aventure au galop que l’on dévale tout le long des 331 pages. Dans ce début d’automne morose, je ne saurai trop recommander ce voyage dans le passé régénérant.

  •  

  • Jacques Chuilon" 

 La critique de Sarah Auger

  • "La marquise aux poisons de Guillaume Lenoir

  • La marquise aux poisons nous retrace l'histoire de Marie-Madeleine de Brinvilliers.
    Ce roman historique qui se base sur des faits réels commence par nous dépeindre une femme vénale et adultère qui empoisonna son père et ses frères pour servir ses intérêts.
    Au fil des pages on découvre une femme sans morale ni scrupules.
    Quand on gratte un peu on se retrouve face à une femme qui à beaucoup souffert , qui a été fortement influencée par un amant peu scrupuleux qui a su jouer de l'amour inconditionnel qu'elle lui portait pour l'amener à commettre elle même ou par l'entremise d’intermédiaires des actes immoraux.
    Malgré tout, on finit par ressentir de l'empathie pour elle et un certain respect devant la dignité avec laquelle elle fait face à ses actes.
    Cette histoire est joliment dépeinte, on se sent dans l'ambiance de l'époque. Je ne peux que vous conseiller de partir à la rencontre de cette femme à la fois fragile et machiavélique."

© 2018 par Guillaume Lenoir

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now